Acheter Victoza en ligne. Sans ordonnance en Suisse

Victoza

Qu’est-ce que Victoza exactement ?

L’ingrédient actif de Victoza est le liraglutide. Ce n’est que lorsque votre taux de sucre dans le sang est excessivement élevé qu’il aide votre organisme à le faire baisser. Il aide également à prévenir les maladies cardiaques en ralentissant le passage des aliments dans votre estomac.

Quel est le mécanisme de ce médicament ?

Victoza prix pas cher : Le liraglutide agit en provoquant une augmentation de l’adénosine monophosphate cyclique via une interaction particulière avec les récepteurs du GLP-1 (AMPc). De manière glucose-dépendante, le liraglutide augmente la sécrétion d’insuline. Simultanément, de manière glucose-dépendante, le liraglutide réduit la production de glucagon insuffisamment augmentée.

La production d’insuline est augmentée et la sécrétion de glucagon est supprimée lorsque la glycémie est élevée. En revanche, le liraglutide réduit la sécrétion d’insuline tout en n’ayant aucun effet sur la production de glucagon en cas d’hypoglycémie.

Un petit retard dans la vidange de l’estomac est également impliqué par le processus d’hypoglycémie. Le liraglutide agit en réduisant le poids corporel et la masse grasse par des processus qui incluent une diminution de l’appétit et de la consommation de calories.

*Victoza sera bientôt disponible dans notre pharmacie partenaire. En attendant, il existe un substitut tout aussi efficace.

Quels sont les avantages de son utilisation ?

Victoza est pris seul si le régime alimentaire et l’exercice physique ne suffisent pas à maîtriser votre glycémie et si vous ne pouvez pas prendre de metformine (un autre médicament contre le diabète).

Lorsque les médicaments antidiabétiques ordinaires ne suffisent pas à maintenir votre glycémie sous contrôle, Victoza est ajouté au mélange. Voici quelques exemples :

La metformine, la pioglitazone, la sulfonylurée, l’inhibiteur du cotransporteur sodium-glucose de type 2] et/ou l’insuline sont des exemples d’antidiabétiques oraux.

Quelle est la dose et comment dois-je l’utiliser ?

Suivez toujours les instructions de votre médecin lorsque vous utilisez ce médicament. Si vous n’êtes pas sûr, demandez à votre médecin, à votre pharmacien ou à votre infirmière. Pendant au moins une semaine, la dose initiale est de 0,6 mg une fois par jour. Lorsque vous serez prêt, demandez à votre médecin de l’augmenter à 1,2 mg une fois par jour. Si votre glycémie n’est pas gérée efficacement avec une dose de 1,2 mg, votre médecin peut recommander d’augmenter la dose à 1,8 mg une fois par jour.

Si votre médecin vous a demandé d’ajuster votre posologie, faites-le. Victoza est administré sous forme d’injection sous-cutanée (sous-cutanée). Il n’est pas conseillé de l’injecter dans une veine ou un muscle. L’avant de vos cuisses, l’avant de votre taille (abdomen) ou le haut de votre bras sont les zones les plus propices pour s’injecter.

Vous pouvez vous injecter à tout moment de la journée, indépendamment du moment où vous mangez. Il est préférable que vous vous injectiez Victoza à la même heure chaque jour après avoir choisi le moment de la journée le plus pratique. Votre médecin ou votre infirmière vous apprendra à utiliser le stylo pour la première fois avant que vous ne l’utilisiez.

Si votre médecin vous le demande, n’ajustez pas votre dosage.

Victoza est administré sous forme d’injection sous-cutanée (sous-cutanée). Il n’est pas conseillé de l’injecter dans une veine ou un muscle. L’avant de la cuisse, le ventre ou le haut du bras sont les meilleurs emplacements d’injection.

L’injection peut être effectuée à tout moment de la journée, que vous ayez mangé ou non. Si vous achetez Victoza en ligne en Suisse, il doit être injecté à la même heure chaque jour après que vous ayez choisi le moment de la journée le plus pratique.

Votre médecin ou votre infirmière vous apprendra à utiliser le stylo pour la première fois avant de l’utiliser.

Précautions et effets secondaires

Ce médicament, comme d’autres médicaments, peut produire des effets négatifs, mais tout le monde ne les subit pas.

Conséquences négatives graves

Jusqu’à 1 personne sur 10 peut être concernée.

L’hypoglycémie est un état d’hypoglycémie (faible taux de sucre dans le sang). Sueurs froides, teint pâle, maux de tête, palpitations, nausées, faim accrue, problèmes visuels, somnolence, sensation de faiblesse, nervosité, anxiété, confusion, difficultés de concentration et tremblements sont autant de signes avant-coureurs d’une baisse du taux de sucre dans le sang. Votre médecin vous expliquera comment gérer l’hypoglycémie et ce qu’il faut faire si vous présentez l’un de ces signes avant-coureurs. Si vous utilisez également une sulfonylurée ou de l’insuline, ce phénomène est plus susceptible de se produire. Avant de commencer à acheter Victoza sans ordonnance en Suisse, votre médecin peut diminuer la dose de ces médicaments.

Rare : jusqu’à 1 personne sur 1 000 peut être affectée.

Une réaction anaphylactique est une réaction allergique grave qui comprend des difficultés respiratoires, un gonflement du cou et du visage, des palpitations et d’autres symptômes. Si vous détectez l’un de ces symptômes, consultez immédiatement un médecin et prenez rendez-vous avec lui.

Obstruction de l’intestin. Un type grave de constipation qui se traduit par une gêne au niveau de l’estomac, des ballonnements, des vomissements et d’autres symptômes.

Très peu fréquent : 1 personne sur 10 000 peut être touchée.

L’inflammation pancréatique est une affection dans laquelle le pancréas est enflammé (pancréatite). La pancréatite est une affection dangereuse et parfois mortelle. Si vous ressentez l’un des effets indésirables majeurs suivants pendant que vous prenez Victoza, arrêtez de le prendre et appelez immédiatement votre médecin.

Une gêne abdominale (estomac) forte et chronique qui s’étend jusqu’au dos, ainsi que des nausées et des vomissements, peuvent indiquer une inflammation du pancréas (pancréatite).

Autres conséquences négatives

Très fréquentes : plus d’une personne sur dix peut être affectée.

Cet effet s’estompe généralement avec le temps.

Dans certaines circonstances, une perte de liquide/déshydratation peut survenir après le début du traitement par Victoza. Par exemple, en cas de nausées, de vomissements et de diarrhée. Il est important de rester hydraté en buvant beaucoup d’eau.

  • Maux de tête
  • indigestion
  • Inflammation de l’estomac (gastrite). L’inconfort de l’estomac, les nausées et les vomissements sont des symptômes courants.
  • Le reflux gastro-œsophagien (RGO) est un type de reflux gastro-œsophagien (RGO). Les brûlures d’estomac sont l’un des symptômes.
  • Gêne abdominale ou ventre gonflé (abdomen)
  • Estomac inconfortable
  • constipation
  • substances gazeuses (flatulences)
  • Diminution de l’appétit
  • Bronchite
  • Les rhumes sont assez fréquents.
  • vertiges
  • La fréquence du pouls augmente.
  • Fatigue
  • Maux de dents
  • Réactions aux sites d’injection (ecchymoses, douleur, irritation, démangeaisons et éruption cutanée).
  • Les enzymes pancréatiques ont augmenté (comme la lipase et l’amylase).
Peu fréquent : jusqu’à 1 personne sur 100 peut être affectée.
  • Les démangeaisons et l’urticaire sont des exemples de réactions allergiques (un type d’éruption cutanée).
  • Déshydratation, parfois accompagnée d’une réduction de la fonction rénale
  • Malaise (ne pas se sentir bien)
  • Les calculs de la vésicule biliaire sont un symptôme courant de la maladie de la vésicule biliaire.
  • Inflammation de la vésicule biliaire
  • La vidange gastrique est retardée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.